Retour à l'accueil

Les Plaques d'Identité allemandes
1869-1918

Introduction

 

Partie I: Les premières plaques d'identité : modèles 1869 et 1878

 

Partie II: Vers une standardisation : la plaque modèle 1915

 

Partie III: Evolution des plaques d’identités : modèles 1916 et 1917

 

Partie IV: La frappe des plaques

 

Partie V: Le port de la plaque – cordons de suspension

 

Partie VI: Curiosités et « bizarreries »

IV. La frappe des plaques

 

            Il est évident que sur un certain nombre de plaques d’identités allemandes les marquages des unités furent pré gravés. Cela est bien visible sur les plaques des modèles 1869 et 1878 avec inscriptions régimentaires en relief. Les données propres à chaque soldat étaient ensuite gravées en creux. Il en fut de même pour les plaques des modèles 1915 et 1916/17. On observe un nombre incalculable de variantes dans les polices de caractère et les dénombrer (si toutefois la tâche était faisable) ne présenterait pas grand intérêt. Quelques styles de gravure méritent néanmoins d’être signalés. En voici quelques uns.

   

Plaque modele 15

Figure 33  : plaque modèle 15 avec inscriptions en relief effectuée par l’unité de dépôt suivie d’une gravure « classique » par l’unité de campagne.

 

 

Plaque modele 15

Figure 34  : belle plaque modèle 15 dont l’inscription n’est pas en italique mais où l’on voit bien la différence de police de caractère entre le marquage de l’unité (ERS. BATL. 2. GARD. R. z. F., 2e Régiment de la Garde à Pied) et les données propres au soldat.

 

 

Plaque modele 15

Figure 35  : autre plaque du 2. G .R.z.F. où le numéro de la compagnie a été changé manuellement à l’aide d’un objet pointu (couteau ?), indiquant une mutation du soldat (en l’occurrence, de la 4e vers la 2e compagnie).

 

 

Plaque modele 16

Figure 36  : plaque modèle 16 vierge… ou presque

 

 

Plaque modele 16

Figure 37  : verso de la plaque précédente. Cette plaque retrouvée sur le terrain est déjà gravée de l’unité de campagne et du numéro de compagnie.

 

 

Plaque modele 16

Figure 38  : verso d’une plaque (bien affectée celle là) retrouvée au même endroit mais d’une compagnie différente. Le lettrage est identique.

 

 

Plaque modele 16

Figure 39  : recto de la plaque précédente : marquage de l’unité de dépôt. La différence de forme entre le R et le F de l’unité de dépôt et de l’unité de campagne (photo précédente) est évidente.